Section du 2ème arrondissement de Paris
Section du 2ème arrondissement de Paris

Claude Bartolone – Lettre aux militants

0 commentaire Le par

Suite aux événements tragiques survenus ce vendredi 13 novembre, Claude Bartolone a pris la décision de suspendre pendant un temps la campagne pour les élections régionales. Il l’explique dans une lettre aux militants.

Cher-e-s ami-e-s,

Vendredi soir, l’Île-de-France a été frappée au cœur.

Les images du 13 novembre resteront à jamais gravées dans notre mémoire collective. Au 21ème siècle, on n’a pas le droit de mourir simplement parce que l’on a décidé de sortir, de s’amuser, de rire, de vivre.

En portant ces coups, ce que les terroristes ont voulu faire, c’est tuer notre art de vivre.

Ce qu’ils ne supportent pas, c’est notre capacité à vivre ensemble, avec nos différences, nos origines et nos couleurs, dans le cadre des valeurs de la République.

Ce qu’ils souhaitent, c’est que nous, fils et filles d’Île-de-France, nous nous regardions en chiens-de-faïence.

Tout ce qu’ils obtiendront de la République, c’est l’unité ici, et la guerre là-bas.

Vendredi, dès 23h, j’ai pris la décision de suspendre notre campagne électorale jusqu’à nouvel ordre. Vous l’avez constaté, toutes nos réunions, toutes nos initiatives publiques, toutes nos opérations militantes ont été annulées.

Pourquoi ?

D’une part, par devoir de décence. Face au choc collectif et aux drames individuels que nous traversons, rien ne doit venir perturber le moment de deuil national et le travail à fournir pour que notre région panse ses plaies et que notre pays se relève.

D’autre part, par souci d’unité. Il n’y a pas de place pour la confrontation partisane lorsque nos ennemis tentent de nous fracturer. La seule réponse face à ceux qui veulent nous effrayer, nous sidérer, nous diviser, c’est précisément l’affirmation de l’unité nationale autour des valeurs de la République.

Notre campagne reprendra en temps voulu. Dans cette attente, la meilleure manière d’honorer nos valeurs, nos convictions, notre engagement, c’est de prendre toute notre part dans le travail d’unité nationale indispensable.

A nous de porter le message que chaque larme, chaque goutte de sang viendront renforcer notre résistance et notre détermination à lutter contre l’obscurantisme et contre cette volonté de tuer ce que représente la France et son cœur, l’Île-de-France.

Plus que jamais, nous avons besoin d’une Île-de-France humaine.

Vive la République, Vive la France, Vive l’Île-de-France.

Claude Bartolone

Soyez le premier à commenter cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même thème, lire aussi :

#PrimairesCitoyennes Faîtes des Primaires citoyennes un succès, par exemple en informant votre voisinage ou en tenant un bureau de vote
Le par
PRIMAIRES CITOYENNES 22 - 29 JANVIER 2017 Dans le 2ème arrondissement, seront ouverts quatre bureaux de vote Primaires : Bureau Primaire A Mairie
Le par

Les derniers contenus multimédias